28
February
Les tambours auraient dû battre dans les rues nivelloises et les Gilles ou autres sociétés auraient pu chasser l’hiver, comme chaque année, annonçant ainsi le premier dimanche du Carême.

Il n’en fut pas ainsi. Mais dans la cour de l'école, un mini-cortège au son des tambours d’un élève, de Monsieur Chapelle et de son fils.

Les confettis collés au sol de la cour de récréation ou de la grande salle témoignaient du rituel que nous avons voulu maintenir avec vos enfants, en respectant les règles élémentaires.

Mention spéciale pour une maman qui a joué le jeu avec les enfants !

Photos
Photos (12)

No comment yet